Les conseils pour justifier un trou dans son CV

Lors d’un entretien d’embauche, nombreux sont les candidats qui appréhendent d’évoquer une pause au sein de leur parcours professionnel. Etant donné que votre CV aura été analysé en amont, vous ne pourrez pas dissimuler cette période. De ce fait, afin de ne pas être déstabilisé, nous vous préconisons de présenter de la façon la plus positive possible cette partie de votre vie. Voici les conseils qui vous permettront de vous préparer au mieux pour les questions du recruteur.

N’ayez pas honte de votre histoire

Que vous ayez volontairement arrêté de travailler pour un projet personnel ou familial, que vous ayez vécu un Burn-Out ou un licenciement ou tout simplement que vous souhaitez changer de domaine professionnel, ne vous apitoyez pas. Tout le monde a été confronté aux aléas de la vie. Interrogez-vous donc plutôt sur les raisons qui vous ont amené dans cette situation est entraînez-vous à les formuler de la façon la plus limpide possible :

  • « Après cette expérience riche et dense, il m’a fallu un peu de temps pour me remettre en condition. »
  • « J’ai souhaité faire une pause pour m’occuper de moi / de mes enfants. »
  • « J’étais perdu(e) professionnellement, il m’a fallu faire un bilan. »
  • « J’ai décidé de réaliser un projet dont je rêvais depuis longtemps. « 

Soyez à même d’expliquer comment vous avez occupé votre temps libre

Prenez le temps de lister tout ce que vous avez fait pendant votre pause. Vous pourrez ainsi montrer au recruteur que vous n’êtes pas resté inactif et que vous vous êtes occupé d’une façon structurée. Qu’il s’agisse d’un projet personnel, d’un défi sportif, d’une formation dans un domaine qui vous intéresse, l’obtention d’un diplôme, d’un projet associatif, d’un bilan de compétences, des recherches ou encore d’un voyage, cette liste vous permettra de répondre sans stress à la question « Qu’avez-vous fait depuis que vous avez quitté votre poste ? ».

Faites le lien entre ce que vous avez appris et ce que vous visez

Votre objectif en entretien est de montrer que vous avez su mettre votre pause professionnelle à profit. Nouvelles compétences, projet professionnel plus précis et motivation affirmée, vous devez convaincre le recruteur que vous êtes intéressé et à même de travailler à nouveau. En effet, si vous faites le lien entre votre vécu et le poste que vous sollicitez, vous transformerez ainsi votre histoire en une véritable force :

  • « J’ai réalisé avec mes soucis de santé qu’il était prioritaire pour moi de travailler au sein d’une entreprise qui porte du sens à mes yeux. »
  • « Ce temps de pause m’a permis de de prendre le temps de me former aux bases de la programmation afin de mieux comprendre l’écosystème au sein duquel j’ai envie d’évoluer désormais. »

Préparez-vous à parler de cette période

Si vous avez du mal à vous exprimer sur cette période creuse de votre parcours, nous vous conseillons de vous entrainer en préparant votre pitch. Même s’il n’est pas nécessaire d’aborder directement cette partie de votre vie en entretien, vous parez ainsi à toute éventualité de déstabilisation. Notez que les recruteurs qui vous questionneront sur ce sujet le feront pour comprendre votre parcours et vous identifier au mieux.

Marine, Responsable des talents, nous partage son point de vue : « Un trou dans un CV, ce n’est pas forcément dérangeant. En tant que recruteur, on sait qu’une recherche d’emploi peut prendre parfois du temps. Ce qui m’intéresse le plus, c’est de voir à quel point la personne a mis à profit cette pause, quelle est sa démarche par rapport à cette période de chômage. Est-elle active ou proactive ? Cherche-t-elle à se former, à rencontrer du monde ? A-t-elle d’autres processus de recrutement en cours ? Vous n’avez pas envie que les candidats postulent chez vous par défaut, sous prétexte que leur pause commence à être longue et mauvaise pour leur CV. ».

Soyez honnête et transparent

Face à un employeur, nous vous déconseillons très fortement de cacher une pause professionnelle. En effet, votre objectif est de nouer une relation de confiance avec votre interlocuteur. Vous devez donc faire preuve d’honnêteté et de transparence car l’entretien est avant tout un dialogue ayant pour but de confirmer votre motivation ainsi que votre compatibilité avec l’offre d’emploi.

Océane, une candidate interviewée par les journalistes du site Welcome to The Jungle déclare qu’elle est « convaincue que la transparence est la meilleure solution. Aujourd’hui, les recruteurs sont surtout intéressés par les personnalités. Une personne au clair avec elle-même et qui assume complètement son parcours pas totalement linéaire a un profil beaucoup plus attirant qu’une personne qui a peut-être le CV parfait mais qui manque d’épaisseur ».

Soyez Positif

Au final, ne présentez jamais un évènement difficile de manière négative en entretien car le recruteur pourrait interpréter cela comme un manque de recul de votre part. Veillez à ne blâmer personne même si les évènements que vous avez vécus ont été compliqués. Enfin, la clef pour convaincre l’employeur est de positiver cette période de votre vie en expliquant comment vous avez réussi à surmonter vos difficultés et à les transformer en opportunités.

Source Welcome to The Jungle

Publié le 29/05/2020

Par : Cédric FAURET – Chargé de Recrutement


Partager sur :

Laisser un commentaire