6 conseils pour faire face à son stress avant un entretien d’embauche.

Avant un entretien, un excès de nervosité peut conduire à perdre ses moyens devant son interlocuteur et peut-être à passer à côté du job convoité. Face à votre recruteur, vous avez la boule au ventre et cela se voit. Voici donc 6 conseils pour faire face à son stress avant un entretien d’embauche.

  • Évitez la peur du jugement de votre recruteur

Un manque d’estime de soi, des compétences manquantes, un parcours un peu chaotique, une concurrence forte, peuvent laisser penser que vous ne serez peut-être pas à la hauteur des attentes du recruteur. Détrompez-vous ! Si votre recruteur vous a proposé un entretien c’est parce-que votre CV l’intéresse et peut potentiellement répondre aux problématiques de l’entreprise.

Alors pour faire face à cet entretien, voyez-le comme une façon d’en découvrir plus sur le poste et ainsi tisser un lien entre votre profil et l’entreprise. Vous vous débarrasserez ainsi de toute cette pression et vous vous sentirez plus à l’aise face à votre recruteur, qui lui-même appréciera une discussion plaisante et professionnelle.

  • Préparez votre entretien correctement

Renseignez-vous sur l’entreprise, ses concurrents, son marché, ses valeurs. Montrez que vous connaissez bien les besoins de l’entreprise et que vous êtes la personne idéale pour cette entreprise. Cela vous donnera confiance en vous, vous arriverez plus détendu le jour de l’entretien et vous ferez bonne impression devant votre interlocuteur.

Relisez bien votre CV et faites le point sur votre propre parcours. Ainsi vous pourrez anticiper les questions que le recruteur peut susciter (raisons de l’arrêt de votre précédent emploi, caractéristiques personnels, etc…). Préparer des réponses claires va vous permettre d’éviter d’être pris de court et de rester muet face au recruteur.

  • Anticipez votre trajet afin de ne pas être en retard

Pour aborder le jour de l’entretien avec plus de sérénité, veillez vérifier votre trajet la veille afin de ne pas arriver en retard le jour de l’entretien. Premièrement, cela donnera de vous l’image d’un(e) candidat(e) organisé(e) et motivé(e) et vous gagnerez déjà quelques points aux yeux du recruteur. Deuxièmement, le fait d’arriver un peu en avance vous donnera le temps de prendre une boisson tranquillement, de bien respirer et de vous concentrer et ainsi vous mettre à l’aise.

  • Soyez bien vêtu(e) 
Ne vous sentez pas obligé(e) de porter le “costume-cravate“ basique

Au-delà de privilégier des vêtements en adéquation avec ce que vous savez des codes et du style de l’entreprise, veillez à choisir une tenue dans laquelle vous vous sentez en confiance. Si vous êtes étriqué(e) ou que l’image que vous renvoyez n’est pas celle que vous souhaitez montrer, votre inconfort se verra et aura tendance à vous desservir. Vous postulez dans une banque ? Si vous estimez le tailleur ou le costume incontournable, choisissez-le dans une coupe et une couleur qui reflètent qui vous êtes, qui vous mettent à l’aise ou mieux, qui vous donnent de l’assurance.

Ne vous sentez pas obligé(e) de porter le “costume-cravate“ basique par exemple, vos habits ne vont pas complètement vous définir professionnellement mais essayez de varier tout en restant dans un contexte professionnel. Vous pouvez opter pour un style plus sympathique comme la chemise, le polo/jean ou bien un pull classe sans motif particulier, etc…

  • Prenez conscience de votre posture et de vos gestes face à votre interlocuteur.

Avec la nervosité, des tremblements peuvent se manifester. Mais ne soyez pas inquiet, durant l’entretien vous verrez probablement que le trac s’estompe assez rapidement face à votre interlocuteur. Mais pour cela il faut que, de votre côté, vous adoptiez les bonnes postures et les bons gestes. Assurez-vous d’être bien assis, employez un vocabulaire professionnel, montrez-vous souriant et par-dessus tout montrez que vous êtes motivé(e) pour le poste.

Cependant faites attention à ne pas adoptez une position trop désinvolte, vous donnerez une mauvaise image de vous au recruteur. Si vous êtes d’humeur timide et que soutenir le regard de votre interlocuteur est dur pour vous, prenez des notes, cela dissipera votre tension et vous aurez tendance à plus écouter et regarder dans les yeux votre recruteur.

  • Pratiquez un sport antistress.
le sport est un excellent remède

Afin de gérer votre anxiété, le sport est un excellent remède puisqu’il permet à votre organisme de libérer des endorphines qui sont des hormones apaisantes. Ainsi, le yoga, le taï-chi, la natation sont des disciplines très efficaces. Vous pouvez également vous fier au jogging basique qui va vous permettre de chasser votre stress. Les sports collectifs sont également des disciplines qui peuvent vous aider à gagner plus de confiance en vous.

De ce fait, toutes ces disciplines vont vous permettre de vous sentir plus à l’aise lors de vos entretiens. De plus, le jugement que vous portez sur votre propre personne sera moins sévère et vous donnerez l’image d’un candidat très motivé et sûr de lui.

Source : Welcome to the jungle.

13/02/2020


Partager sur :

Laisser un commentaire