Jobs d’été

Si vous cherchez un job d’été, ne traînez pas ! C’est déjà l’heure des premières démarches.

Les entreprises sont en plein recrutement pour la période estivale. Tour d’horizon des régions, secteurs et métiers qui embauchent le plus cet été.

Sur les 2 693 224 projets de recrutements que la France enregistre cette année, près de 910 000 concernent des besoins saisonniers, selon l’enquête BMO de Pôle emploi.

Du côté des régions, la plus porteuse en termes d’emplois estivaux et hivernaux (la saison de ski est également prise en compte) selon cette étude est la région Auvergne-Rhône-Alpes, qui concentre plus de 120 000 opportunités (13 %), suivie de la région Occitanie (119 000) et de Provence-Alpes-Côte d’Azur (115 000).

Le secteur le plus porteur de manière générale est l’agriculture, portée en particulier par la viticulture avec des besoin récurent de main d’œuvre sur les exploitations agricoles, pour des travaux de cueillette, de conditionnement, d’arrachage, de coupe ou de taille… La majorité de ces jobs saisonniers sont localisés dans les grandes régions arboricoles et viticoles, telles que l’Aquitaine, la Champagne-Ardenne ou le Languedoc-Roussillon. Cette année, les recruteurs envisagent d’embaucher plus de 225 000 personnes pour les mois les plus intenses.

Autre secteur phare pour les candidats estivaux : l’hébergement restauration. Même si la filière recrute toute l’année et souffre d’un manque de main-d’œuvre, la saison touristique est un véritable enjeu. Avec 176 000 projets d’embauche recensés, à vos CV ! Le weekend de Pâque a signé le démarrage de longs mois d’activité continue dans les restaurants, les hôtels, les cafés, les campings, les clubs de vacances…

Côté métiers, pas de surprise. Les viticulteurs et arboriculteurs sont les plus recherchés, avec plus de 136 00 postes à pourvoir dès maintenant. Et pour ceux qui n’habiteraient pas dans une région agricole ou que le secteur n’attirerait pas, ils peuvent répondre à l’une des 62 710 offres d’emploi de serveurs.

Mais ce ne sont pas les seuls métiers qui recrutent cet été. Toujours dans la restauration, de nombreux cuisiniersaides et apprentis de cuisine, ou employés polyvalents sont demandés, même si ce type de postes nécessite souvent une qualification et/ou de l’expérience.

La demande est également importante dans l’hôtellerie, dans le commerce (vendeurshôtes et hôtesses de caisse et d’accueil…), dans les activités de service (agents d’entretien de locaux, employés de libre-service, aides à domicile et aides ménagers…), dans l’animation socioculturelle…

À ne pas oublier non plus les postes d’ouvriers et techniciens dans l’industrie agroalimentaire, et plus généralement dans la manutention. Des profils qui sont souvent recrutés par les agences d’intérim à la recherche de main d’œuvre, même sans expérience.

Source de l’article: Regionjob publié le 24/04/2019, rubrique « Marché de l’Emploi »


Partager sur :

Laisser un commentaire