Avis aux candidats : Séduisez-nous au possible

« Séduire » disons-nous ?  Que l’on s’entende sur le terme dès à présent, il ne s’agit pas de faire de l’entretien un véritable Speed Dating au cours duquel vous feriez mesdames les yeux doux au consultant et vous messieurs, des clins d’œil à tout-va de manière assez suggestive.

Lorsqu’on parle de séduction, c’est en réalité le fait de plaire au travers de votre allure, votre personnalité et votre discours. N’essayez donc pas d’incarner un rôle lorsque vous rencontrez un consultant mais soyez honnête et fidèle à vous-même ; car au fond, le secret pour séduire un consultant tient en deux mots : Authenticité et Partage.

Comprenez par là qu’un consultant apprécie qu’une personne soit naturelle, il ne tient pas à s’entretenir avec une horde de petits clones qui lui répéteraient ce qu’il a envie d’entendre.

Quel serait d’ailleurs l’intérêt du métier de consultant s’il devait recruter des candidats parfaitement identiques ? Aucun dans la mesure où le consultant est justement chargé de trouver le profil le plus adéquat par rapport aux attentes du client. Il se positionne ainsi comme l’intermédiaire entre les deux parties ; tantôt figure d’écoute et de confiance auprès du candidat, tantôt conseiller du client. Certaines personnes considèrent encore le consultant comme un détracteur intransigeant, à l’affut de nos moindres faits et gestes pour déceler nos failles. Un consultant est en réalité le plus grand allié dont vous pourrez vous entourer et avec lequel vous pourrez échanger.

Ce partage n’a pas pour visée d’étaler au grand jour tous les détails de votre vie, mais simplement d’éclairer le consultant sur des éléments assez vagues de votre CV (années d’absence sur le marché du travail, contrat interrompu..). Ces derniers attisent très souvent la curiosité de l’entreprise, or derrière ces éléments il y a parfois des circonstances atténuantes qui sont difficiles à évoquer. Le consultant se fait alors le porte-parole de votre voix envers le client, qui ne vous demandera pas une nouvelle de vous justifier.

Confiez-également au consultant vos désirs, peurs, interrogations, et ambitions professionnelles, il les écoutera d’une oreille attentive et pourra allègrement cerner la personne face à lui. De ce fait, même si vous n’êtes pas retenu pour le poste sur lequel vous aviez candidaté, le consultant saura qui vous êtes, ce que vous valez et voulez, et pourra alors vous diriger vers d’autres postes auxquels vous n’auriez pas pensés. Faire preuve de transparence, est donc synonyme d’une main tendue par le consultant ; à vous de la saisir pour avancer tout deux vers un projet professionnel commun.

Ce projet construit, viendra l’heure de faire vos premiers pas dans l’entreprise. Vous continuerez toujours à avancer main dans la main avec le consultant. En effet, un recrutement ne s’arrête pas au placement du candidat, il se prolonge sur une durée d’un an au cours de laquelle le consultant assure le suivi de votre intégration. Le candidat n’est donc pas laissé à l’abandon dans la nature, mais continue à être épaulé par le consultant, d’autant plus lorsque le cabinet dispose du statut d’employeur (cas de l’intérim).

Le consultant serait finalement comparable au Dieu du vent Hermès, dans la mythologie Grecque; il se ferait ainsi le messager du client et du candidat afin qu’un climat de confiance soit installé.

Néanmoins, si Hermès conduisait les âmes aux Enfers, le consultant se voudrait plus rassurant et vous amènerait plutôt vers un havre de paix (comprenez l’entreprise de vos rêves). A vous maintenant de le séduire pour qu’il fasse en sorte que le vent tourne en votre faveur !

 

LT


Partager sur :